La lutte à la corde

La lutte à la corde

8 à 20 joueurs
Matériel: 1 corde de gros diamètre, 1 mouchoir, 1 craie.

La lutte à la corde, qui se pratique dans beaucoup de pays, symbolisait à l’ongine l’affrontement des forces de la nature :la sécheresse conrre la pluie en Birmanie, l’automne contre fnrver chez les Esquimaux canadiens, la bonne récolte contre la mauvaise en Corée. Il but disposer d’une corde assez grosse pour qu’on l’ait bien en mains sans se couper les doigts. On attache un mouchoir en son milieu et l’on trace sur le sol. au-dessous du mouchoir, une ligne perpendiculaire à corde pour séparer les deux camps.
Les joueurs se répartissent en deux équipes de force égale Ils s’alignent en quinconce le long de la corde, de part et d’autre du mouchoir et au signal, tirent en sens opposé.
Si l’on n’a pas de corde, on peut jouer comme en Corée : les deux
équipes se disposent face à face en file indienne, chaque joueur tenant par la taille celui qui le précède.
Les deux capitaines, en tète de chaque équipe, se tiennent les mains
Entre eux deux, une ligne est tracée sur le sol. Au signal donné, les deux équipes tirent chacune de leur côté pour attirer dans leur camp (équipe adverse.
Il est bon qu’un meneur de jeu scande les mouvements en criant,
comme les marins: « Oh ! hisse » pour coordonner l’effort collectif.
Nota : on prendra soin de modérer les efforts des jeunes enfants et de
bien équilibrer les forces adverses car ce jeu peut entraîner, s’il est pratiqué trop violemment, des lésions abdominales et des chutes arrière douloureuses.

 

Commentaires