Le ballon aux capitaines

Le ballon aux capitaines

14 joueurs
Matériel: 1 ballon, 1 craie.

Le terrain d’environ 15 mètres sur 30 est divisé en deux carrés égaux
A l’intérieur de chaque carré, on trace trois cercles de 2 mètres de dia-
mètre dont les centres sont distants de 8 mètres.

Les joueurs sont repartis en deux camps: trois bases, trois gardes et un centre. Dans chaque camp, l’une des bases, désignée comme capitaine, se place dans le cercle tracé au bout du terrain. Les autres bases se rendent dans les deux cercles encore libres. Toutes les bases doivent toujours conserver au moins un pied dans le cercle.
Les gardes se tiennent dans le camp adverse, aux abords des cercles
dans lesquels il leur est interdit de pénétrer Ils s’efforceront d’intercepter le ballon.
Les centres se déplacent librement à l’intérieur de leur camp; ils n’en sortent que pour courir après le ballon lorsqu’il sort des limites du terrain.

Le déroulement du jeu
L’arbitre ou un joueur quelconque lance le ballon au milieu du terrain
entre les centres qui se tiennent face a face, de part et d’autre de la ligne médiane. Chacun d’eux s’efforce de le saisir à deux mains. Celui qui y parvient le lance a une base de son camp qui l’enverra, a son tour, au capitaine Si le ballon n’est pas saisi a deux mains, il est remis en jeu.

L’équipe dont le capitaine reçoit le ballon d’une de ses bases marque
1 point. Le ballon est remis en jeu chaque fois qu’il sort du terrain ou qu’un point a été marqué.

Coup franc
II y a coup franc pour toute faute commise, c’est-à-dire lorsqu’un joueur:
– court avec le ballon;
– lui donne un coup de pied;
– le saisit ou le tape entre les mains d’un adversaire;
– passe le ballon de la main à la main au lieu de le lancer;
– le conserve plus de trois secondes;
– le fait rebondir plus de trois fois de suite;
– franchit la limite du terrain qui lui est imposée selon son rôle dans le
jeu.
Le ballon est alors remis à l’une des bases de l’adversaire qui l’envoie à son capitaine sans que son garde soit autorisé à intervenir. Seul, le garde du capitaine peut l’intercepter.
Pour pouvoir conserver le ballon plus de trois secondes entre leurs
mains, les joueurs sont autorisés à le faire rebondir trois fois au maximum, tandis qu’ils se déplacent (dribblent), ou en restant immobiles.

La fin de la partie
La partie se joue généralement en deux mi-temps de 15 minutes et
l’équipe qui a marqué le plus grand nombre de points a gagné.

Commentaires