Le cerceau

cerceau

1 à 10 joueurs
Matériel: autant de cerceaux et de bâtons que de joueurs

Le cerceau est un cercle en bols de deux centimètres de largeur et de
75 centimètres de diamètre, que l’on fait rouler devant soi en le dirigeant et en l’accélérant par de petits coups de bâton ou directement avec la main.
Une roue de bicyclette, un cercle de tonneau peuvent également faire
l’affaire;mais on peut aussi se fabriquer un cerceau avec un tube en plastique (de câble électrique ou de tuyau d’arrosage) de 2.40 mètres de long; on forme un cercle avec ce tube en introduisant dans ses deux extrémités une cheville enduite de colle (il faut forcer un peu pour que cela tienne bien).
Pendant longtemps, le cerceau a été considéré comme un excellent
exercice physique. Le grand médecin grec Hippocrate le recommandait dans l’un de ses traités de médecine au IVe siècle avant Jésus-Christ. Ce jeu était également très apprécié chez les indiens d’Amérique.
Chez les Esquimaux Chugach.le jeu consistait à lancer des bâtons au travers d’un cerceau qui roulait. L’homme qui faisait rouler le cerceau
comptait en même temps les points.

Les différentes formes de jeux
On peut jouer au cerceau individuellement, de préférence sur un
terrain légèrement accidenté qui augmente un peu la difficulté.
On peut aussi organiser une course de cerceaux comme cela se pratiquait sur nos plages a la fin du XIX’ siècle. En fonction du terrain disponible, on adoptera l’une des deux formes suivantes:
a) Au signal donne, les joueurs lancent chacun leur cerceau de façon
qu’il roule le plus loin possible.
b) Ou bien, sur une distance d’environ 300 mètres, les joueurs accompagnent leur cerceau en l’accélérant et en le dirigeant jusqu’au but fixé.

La course de relais est également très amusante: les joueurs de
chaque équipe doivent se passer le cerceau de l’un à l’autre sans que
celui-ci tombe.
Comme les Esquimaux, on peut aussi jouer à lancer un objet au travers d’un cerceau lorsqu’il roule à pleine vitesse, conduit par le
meneur du jeu qui compte les points de chacun. On prendra pour cela
des marrons d’Inde ou de petites pommes de pin. par exemple. Des
touches de peinture de couleurs différentes permettront de reconnaître les projectiles de chacun.
Sur un grand espace plat, les joueurs peuvent encore s’amuser avec leur cerceau à chat coupé (voir plus haut la règle du chat coupé).
Il y a une cinquantaine d’années, le hula-hoop fit fureur. Rien n’empêche de s’y essayer à nouveau. Il faut se placer a l’intérieur du cerceau en l’appuyant horizontalement contre la taille et, par un mouvement latéral des hanches, lui donner régulièrement un point d’appui afin qu’il continue à tourner autour du corps sans tomber. On organisera alors un concours de hula-hoop. le gagnant étant celui qui aura fait tourner le cerceau autour de la taille le plus longtemps sans le faire tomber.

 

Commentaires