Le hashami-shogi

hashami shogi - Le hashami-shogi

2 Joueurs
Matériel: carton, crayon, 16 pions de deux couleurs différentes (18 + 18)

Ce jeu japonais demande un damier carré de neuf cases de côté et
trente-six pions répartis par moitié en deux couleurs différentes.
Chaque joueur, assis en face de son adversaire, pose les dix-huit pions de sa couleur sur les deux rangées les plus proches de lui.
Le but du jeu est de former un alignement de cinq pions en dehors des
deux rangées de départ.

Les déplacements du pion
Le pion se déplace d’une case le long des lignes horizontales et verticales, en avant et en arrière, mais jamais en diagonale. Il n’est pas autorisé à se poser sur une case déjà occupée.
Un pion peut sauter par-dessus un autre pion qui lui est voisin pour se placer juste au-delà ; mais il ne peut jamais sauter une case vide.
Un joueur prend un pion ennemi en le coinçant entre deux des siens sur une rangée ou une colonne ; il le retire alors du damier. Toutefois, un pion peut se déplacer entre deux pièces ennemies en toute sécurité; il n’y a capture que lorsque l’ennemi opère lui-même le mouvement de prise.

La fin de la partie
Un joueur a gagné lorsqu’il a réussi à aligner cinq pions horizontalement, verticalement ou en diagonale.

Variante
Le but de cette variante est de prendre toutes les pièces ennemies et
de les retirer du damier.
Chaque joueur a seulement neuf pions sur sa rangée arrière.

Les méthodes de déplacement et de capture sont les mêmes que précédemment.
Une pièce située dans un coin est prise en bloquant ses mouvements
avec des pièces placées sur les deux cases adjacentes des lignes horizontale et verticale.

Commentaires

dessin facile, pendu, dessin facile a reproduire, chanson bébé, crayon de couleur.