Le quinquenove

Le quinquenove

3 joueurs ou plus
Matériel: 2 dés, jetons.

Ce jeu, en vogue ou XVIIIe siècle, a donné naissance à l’expression ancienne tenir le dé qui signifiait s’emparer de la conversation et ne laisser les autres parler que très rarement.

Le marche du jeu
Le joueur qui possède les dés joue seul contre tous; il est le banquier.
Ses adversaires sont les pontes. Chacun devient banquier à son tour en suivant le sens inverse des aiguilles d’une montre.
Chaque ponte met au jeu une somme convenue et le banquier verse une mise égale à celle de tous les pontes réunis.
Le banquier lance les des. S’il amène un doublet (deux chiffres sembables) ou un total de points de 3 ou 11, qu’on nomme hasards, il
rimasse toutes les mises.
S’il tire les points de 5 ou de 9, appelés contraires, il perd son enjeu que les pontes se partagent.
Mais s’il amène les points: 4, 6, 7; 8 ou 10, personne ne gagne. Le
banquier doit à nouveau lancer les dés.

 

 

Commentaires