Le sabotage du télégraphe

sabotage du télégraphe

20 à 40 joueurs
Matériel: autant de foulards que de joueurs

Couper les lignes de transmission téléphonique est l’une des premières préoccupations d’une armée d’invasion. C’est ce qui va être tenté dans ce jeu qui sera plus amusant joué la nuit.
Il faut choisir une route de campagne bordée de poteaux télégraphiques et si possible d’arbres ou de buissons. Les joueurs se répartissent en deux camps, eux-mêmes divisés en deux groupes: les envahisseurs et les villageois autochtones qui sont deux fois plus nombreux. La longueur de la ligne a protéger est fonction du nombre des joueurs. Chaque camp prend possession d’une partie de cette ligne et la frontière est bien délimitée.
Pour détruire la ligne ennemie, les envahisseurs de chaque camp doivent nouer un foulard autour de chaque poteau.
Les villageois n’ont pas le droit de détacher les foulards déjà posés, mais ils n’ont qu’à toucher un envahisseur pour le mettre hors de combat.
L’équipe gagnante est la première qui a noué un foulard autour de chacun des poteaux ou celle qui en a noué le plus grand nombre quand est donné le signal de la fin du jeu.

Commentaires