L’encourager

Quand on complimente un enfant (« Qu'est-ce que tu es

Quand on complimente un enfant («Qu’est-ce que tu es gentil», «Comme tu es intelligente»…), on se concentre en général sur l’enfant lui-même. Mais quand on l’encourage, on met l’accent sur ses efforts: « C’était vraiment difficile de grimper en haut de cette colline» ou «Mais qu’est-ce que tu cours vite!» La plupart des experts s’accordent à dire qu’il est préférable d’encourager un enfant plutôt que de le louer, parce que la louange incite l’enfant à toujours vouloir être «intelligent», «gentil» ou «fort», tandis que l’encouragement insiste sur ses actions et non sur sa valeur en tant que personne. Commencez maintenant à donner au bébé le sentiment et sa compétence, alors qu’il commence à prendre
conscience de lui-même en tant qu’individu, qui a besoin d’être reconnu comme à la fois digne d’être aimé et capable d’accomplir des choses lui-même.

Commentaires