Les courses à la nage

courses à la nage

4 à 20 joueurs

Toutes ces courses peuvent se faire individuellement ou en courses de relais par équipes.

La course en chantant
Les nageurs doivent parcourir l’itinéraire fixé en chantant une chanson de façon claire et distincte.
Si dans la course individuelle, un nageur interrompt son chant (parce
qu’il a bu la tasse par exemple), il est disqualifié.
Dans une course de relais, le nageur va toucher la main du suivant qui
prend le départ à son tour Mais s’il s’arrête de chanter, il recommence
le trajet et la chanson.

La course par paires
Matériel: bandes de tissu étroites.
Les participants forment des groupes de deux personnes réunies par
cheville à l’aide d’un morceau de tissu étroit et se donnent la main.
Lorsque le signal du départ est donné, chaque paire se jette à l’eau et
nage jusqu’à l’autre bord de la piscine en n’utilisant, bien sûr. que les
deux bras et les deux jambes extérieures. La paire gagnante est celle qui arrive la première.

La course à deux
Matériel: baguettes de bois et bandes de papier.
On prépare pour chaque équipe deux baguettes de bois de 50 centimètres réunies à une de leurs extrémités par une bande de papier de 10 centimètres de large et de 75 centimètres de long.
Chaque paire de joueurs doit faire la course en tenant l’un dans sa main gauche, l’autre dans sa main droite, l’extrémité libre d’une baguette.
Au signal du départ, les joueurs doivent nager d’une main et garder hors de l’eau celle qui tient la baguette. Il leur faut éviter les à-coups et ne pas asperger d’eau le papier, car une fois mouillé, celui-ci devient plus fragile et l’équipe qui a déchiré sa bande de papier est éliminée.

La course à la cuillère
Matériel: 1 cuillère et I balle de ping-pong par joueur ou par équipe.
Décrite dans les jeux de kermesse à la fin de ce livre, la course à la
cuillère peut également se faire à la nage. Les concurrents tiennent une cuillère entre les dents, sur laquelle est posée une balle de ping-pong (il faut en effet choisir une balle qui flotte).
Ils doivent effectuer un trajet donné en transportant ainsi la balle dans la cuillère. Celui qui fait tomber la balle en cours de route doit la
remettre dans la cuillère sans s’aider de ses mains.

La course au ballon
Matériel: 1 ballon de baudruche par joueur ou par équipe (quelques-uns de rechange pour remplacer ceux qui seront crevés).
Chaque nageur doit pousser devant lui un ballon de baudruche tout au long de l’itinéraire imposé. Il peut utiliser ses mains a conditions de ne pas tenir le ballon, mais seulement de le frapper doucement
Ce type de ballon, parce qu’il est très léger, a constamment tendance à s’échapper; il faut donc faire attention de ne pas nager en saccades trop brutales.
Variante: on peut aussi prendre des ballons ordinaires et organiser
une course de relais en demandant aux nageurs de pousser le ballon
avec la tête.

Commentaires