Les dames

Les dames

2 joueurs
Matériel: 1 jeu de dames

De tous temps, les hommes ont pué avec des pions sur un damier. Des représentations de damiers, gravées dans la pierre, ont été retrouvées en Egypte et à Troie. Mais on ignore le plus souvent les régies de ces jeux.
L’ancien jeu de dames à la française, qui remonte, semble-t-il, au XV siècle et se pratique encore aujourd’hui dans les pays anglo-saxons, serait dérivé du jeu d’échecs.
A cette époque, tous les pions étaient dénommés dames et notre dame actuelle s’appelait dame damée L’inventeur ayant supprimé les figures du jeu d’échecs, il s’agissait bien d’un jeu de dames comme nous dirions aujourd’hui un jeu de pions). C’est vers 1750 seulement que. dans le vocabulaire des jeux les dames devinrent des pions.
Le jeu de dames tel qu’on le joue aujourd’hui a été inventé en 1723 par un offiàer du Régent qui jouait souvent avec un Polonais, d’où le nom de dames à la polonaise que ce jeu conserva très longtemps. Lorsque ce jeu parvint en Pologne cependant comme il venait de France, on l’appela tout naturellement: le jeu à ta française.
L’innovation de cet officier fut d’adopter un damier de cent cases (au lieu de soixante-quatre) sur lequel évoluaient vingt pions répartis sur quatre rangées (au lieu de douze répartis sur trois rangées), de permettre au pion de prendre en tout sens alors qu’auparavant il ne pouvait prendre qu’en avant (comme dans les échecs) et surtout d’augmenter la puissance de la dame en lui laissant toute liberté sur les diagonales (auparavant elle avait l’ancienne marche du pion, mars en avant comme en arrière).
Depuis deux cents ans. le jeu de dames a évolué différemment selon les pays.
Le jeu français, l’anglo-américain, l’espagnol, l’italien, le russe et le turc sont parmi les plus couramment pratiqués.

 

Commentaires

les dames.