L’halma

L'halma

2 ou 4 joueurs
Matériel: carton, crayon, 38 ou 52 pions.

Ce jeu très amusant remonte seulement à la fin du XIXe siècle.
On utilise un damier carré de seize cases de côté.
Lorsque la partie se joue à deux, chaque joueur place dix-neuf soldats
dans son camp qui est délimité sur le damier (coin à droite de chaque
joueur (fig. 1).
Pour une partie à quatre joueurs, chacun d’eux dispose ses hommes, au nombre de treize, sur le coin placé à sa droite, et joue individuellement, sans constituer d’équipe.

La partie
Le but du jeu est d’occuper le camp de l’adversaire.
Un soldat avance d’une case dans n’importe quelle direction comme le roi aux échecs; il a donc huit possibilités (fig. 2) si les huit cases qui l’entourent sont libres. Il a, en outre, le droit d’enjamber un autre soldat de son camp ou de l’ennemi – pour se placer sur la case située immédiatement derrière.

39

 

Comme aux dames, il est possible d’effectuer plusieurs sauts en un seul coup; mais les sauts ne sont pas obligatoires et il n’y a pas de prise. Les joueurs s’efforceront donc de se fabriquer des « échelles » ou d’emprunter celles de l’adversaire pour parvenir plus vite au but, tout en empêchant celui-ci de se servir des siennes.
Si l’on dispose du damier courant de cent cases, on placera treize ou
quinze pions dans deux angles opposés (fig 3), mais on ne pourra jouer qu’a deux personnes.

40

Commentaires