Tag Archives: carton

Les dâmma - Les dâmma Les dâmma

2 joueursMatériel: carton, crayon, 40 bâtonnets, 40 cailloux. Dâmma est le nom maure de dômes. On y joue au Sahara sur un damier de quatre-vingt-une cases. L’un des joueurs prend quarante pions môles qui sont des bâtonnets; l’autre quarante pions fémeles représentés par des cailloux, des noyaux de dattes ou des crottes de chameaux. Chacun dispose ses pions comme l’indique la figure ci-dessous en laissant libre

Savoir plus…


Le tablut - Le tablut Le tablut

2 joueursMatériel: carton, crayon, 25 pions: 16 noirs, 8 jaunes et 1 jaune plus gros. En 1732, Linné, le célèbre botaniste suédois, découvrit ce jeu en Laponie, cours d’un voyage d’étude, et le consigna dans son journal. Le matériel L’échiquier utilisé est un carré de quatre-vingt-une cases dont certaines sont décorées comme l’indique la figure 1. La case centrale est le konokis, ou trône; elle ne peut

Savoir plus…


Le terhüchü

2 joueursMatériel: carton, crayon, 18 pions dont la moitié d’une couleurdifférente. Le terhuchu. cousin des deux jeux précédents, est la distraction d’une tribu de Nagas en Assam. Le diagramme est un carré autour duquel sont placés huit triangles. Des lignes tracées horizontalement, verticalement et en diagonale donnent soixante-treize points d’intersection. Les joueurs reçoivent neuf pions dont la disposition est indiquée sur la figure ci-dessous. Les règles et

Savoir plus…


Le ratti chitti bakri - Le ratti-chitti-bakri Le ratti-chitti-bakri

2 joueurs Matériel: carton, crayon. 80 pions dont la moitié d’une couleur différente. Ce jeu des chèvres rouges et des chèvres blanches, pratique surtout dans l’Etat du Penjab au nord de l’Inde, suit les mêmes règles que le mughai pathon. mais il se joue sur un diagramme différent. L’échiquier est en effet un carré quadrillé comportant quatre-vingt-un points d’intersection (cf. figure). Chaque joueur dispose sur les intersections

Savoir plus…


mughal pathan - Le mughal pathan Le mughal pathan

2 joueursMatériel: carton, crayon. 32 pions dont la moitié d’une couleur différente Le nom de ce feu viendrait des guerres que se livrèrent, au Bengale, Mogols et Pathans au cours du XVIe siècle. Le diagramme du jeu comporte trente-sept intersections. Chaque joueur reçoit seize pions, différents de ceux de son adversaire et les dispose sur les intersections en laissant libre la case centrale (voir figure ci-dessous).

Savoir plus…


Les seize soldats - Les seize soldats Les seize soldats

2 joueurs Matériel: carton, crayon 32 pions dont la moitié d’une couleur différente. Deux bataillons, de seize soldats chacun, s’affrontent sur le même échiquier. Au début de la partie, ils sont disposés comme il est indiqué sur la figure. Le but du jeu est de capturer tous les soldats ennemis en observant les mêmes régies de prise et de déplacement que pour les deux jeux précédents.

Savoir plus…


Le bagh bandi - Le bagh-bandi Le bagh-bandi

2 joueurs Matériel: carton, crayon. 22 pions dont 2 plus gros ou d’une couleur différente. Le bagh-bandi, pratiqué au Bengale, est un autre nom du jeu du Tigre que l’on retrouve dans toute l’Inde et au Sri Lanka, Le nombre des pions et le diagramme diffèrent quelque peu selon les régions, mois les règles sont à peu prés identiques. La marche du jeu On prépare un

Savoir plus…


Les guerriers de pierre - Les guerriers de pierre Les guerriers de pierre

2 ou 4 joueursMatériel: carton, crayon, 7 pions par joueur. dont un portant une marque distinctive Nous voici maintenant parmi les Indiens d’Amérique. Le nom de ce jeu vient de ce que les pions figurant les soldats étaient, autrefois, des disques de poterie. La marche du jeu Après avoir dessiné le diagramme ci-contre, les deux joueurs placent leurs six soldats sur les intersections les

Savoir plus…